fermer
Artisanat

L’entreprise Novertec a fabriqué plus de 14 500 visières

Depuis fin mars, l’entreprise Novertec à Nouvoitou a fabriqué des visières grâce à la matière première à sa disposition et à l’importante implication de ses salariés.

L’entreprise Novertec bouleverse ses activités

Depuis 2010, Novertec est spécialisée dans la fabrication d’éléments en matière plastique et polymère et travaille principalement pour l’industrie alimentaire. En mars dernier, son activité a été perturbée par la pandémie du COVID 19. « Suite à la demande d’une amie pharmacienne, nous avons fabriqué une protection sanitaire. Ensuite, nous avons eu d’autres demandes de la part de biologistes et de médecins » déclare le gérant Sébastien Lucas. L’entreprise a commencé à fabriquer des visières dès la fin du mois de mars, une fois les matières premières nécessaires à la réalisation des visières livrées. « Nous avons souhaité proposer des visières de qualité, c’est pour ça que la production des visières n’a débuté qu’à la fin du mois de mars. Nous avons réalisé un prototype en lien avec des biologistes et des pharmaciens. Nous avons commandé un écran transparent PET (Polyéthylène Téréphtalate). Celui-ci offre une bonne résistance mécanique et chimique tout en ayant une bonne transmission lumineuse » souligne le gérant. La visière est conçue de cette manière : un écran transparent PET, un serre-tête, une mousse pour le confort et un élastique. Au total, l’entreprise Novertec a vendu plus de 14 500 visières principalement pour ses clients et le personnel soignant. L’entreprise a également fait des dons auprès des Ehpad, gendarmeries, hôpitaux et associations. « Aujourd’hui, tous les corps de métier nous sollicitent. Nous continuons de produire des visières en parallèle de notre activité » indique Sébastien Lucas.

Des mesures sanitaires mises en place dès le mois de février

Novertec a fait le nécessaire pour assurer la sécurité de ses collaborateurs. Pour protéger ses salariés, l’entreprise a mis en place des mesures strictes dès le mois de février. Chaque salarié porte une visière et du gel hydroalcoolique est à disposition. En revanche, les personnes extérieures à l’entreprise ne sont pas autorisées à entrer dans l’enceinte de l’entreprise. Les gérants ont également été très précautionneux en faisant appel à une entreprise spécialisée qui s’est chargée de nettoyer et désinfecter l’ensemble des locaux de l’entreprise avec un produit virucide. « Pendant cette période de confinement, nos salariés ont poursuivi l’activité et ont parfois réalisé des heures supplémentaires pour assurer le travail. Il était nécessaire qu’ils travaillent dans de bonnes conditions sanitaires », confie Sébastien Lucas.

CMA

L'auteur CMA

Chambre des métiers et de l’artisanat

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !