fermer
Artisanat

Le meilleur croissant au beurre de France est brétillien

Il y a quelques jours, nous avons fait la rencontre de Baptiste Cortais, 29 ans, boulanger-tourier à la Maison Fraudin à Saint Grégoire.

Son métier, une véritable passion

Originaire de mayenne, Baptiste Cortais vient d’être primé pour le concours du meilleur croissant au beurre de France. Ce jeune homme a toujours su ce qu’il voulait faire dans la vie : boulanger. C’est son oncle, boulanger lui-même, qui lui a transmis cette passion.
Baptiste Cortais a réalisé un BEP (Brevet d’Études Professionnelles) Boulanger puis un BP (Brevet Professionnel) Boulanger, en apprentissage. Pour parfaire ces compétences, il a réalisé une année supplémentaire en pâtisserie. Puis, il a travaillé dans une dizaine de boulangerie de l’Ouest de la France. Aujourd’hui, c’est à côté de Rennes que l’on retrouve Baptiste Cortais et plus précisément à Saint Grégoire à la Maison Fraudin où il est salarié depuis la création de la boulangerie-pâtisserie, il y a 3 ans. Ils étaient 3 lorsque la boulangerie a ouvert ses portes. Aujourd’hui, ils sont 12 dont deux apprentis de la Faculté des Métiers de Bruz, centre de formation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine.

A la Maison Fraudin, on aime les défis !

Baptiste Cortais est fier de nous présenter son croissant et il a bien raison ! Fin octobre, il a remporté le concours du meilleur croissant au beurre de France, pour le plus grand plaisir de son patron. « Le concours s’est déroulé dans une école hôtelière à Ferrières en Brie (77), nous étions 19 candidats et nous avions 5 heures pour réaliser 30 croissants » explique le boulanger. Le jury a évalué l’aspect, le goût, la cuisson et le feuilletage. « Ce prix, c’est la récompense d’un travail important qui demande beaucoup de rigueur et de minutieux », déclare-t-il. Baptiste Cortais est heureux de mettre en avant son savoir-faire. Le jeune boulanger nous dévoile un conseil « Vous devez commencer à voir votre feuilletage avant d’enfourner les croissants, ensuite il faut compter 15 minutes de cuisson à 170°C, ainsi vous obtenez un beau croissant avec un beau feuilletage ». Depuis la victoire, l’affluence à la boulangerie ne cesse d’augmenter. La Maison Fraudin continue les challenges, le boulanger nous confie « Chaque année, on se prête au jeu, prochainement, mon collège va concourir pour la meilleure baguette tradition de France ». Espérons pour eux que le succès continue.

CMA

L'auteur CMA

Chambre des métiers et de l’artisanat

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !