fermer
Artisanat

Le meilleur croissant au beurre de France est brétillien

Il y a quelques jours, nous avons fait la rencontre de Baptiste Cortais, 29 ans, boulanger-tourier à la Maison Fraudin à Saint Grégoire.

Son métier, une véritable passion

Originaire de mayenne, Baptiste Cortais vient d’être primé pour le concours du meilleur croissant au beurre de France. Ce jeune homme a toujours su ce qu’il voulait faire dans la vie : boulanger. C’est son oncle, boulanger lui-même, qui lui a transmis cette passion.
Baptiste Cortais a réalisé un BEP (Brevet d’Études Professionnelles) Boulanger puis un BP (Brevet Professionnel) Boulanger, en apprentissage. Pour parfaire ces compétences, il a réalisé une année supplémentaire en pâtisserie. Puis, il a travaillé dans une dizaine de boulangerie de l’Ouest de la France. Aujourd’hui, c’est à côté de Rennes que l’on retrouve Baptiste Cortais et plus précisément à Saint Grégoire à la Maison Fraudin où il est salarié depuis la création de la boulangerie-pâtisserie, il y a 3 ans. Ils étaient 3 lorsque la boulangerie a ouvert ses portes. Aujourd’hui, ils sont 12 dont deux apprentis de la Faculté des Métiers de Bruz, centre de formation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine.

Pour poursuivre la lecture connectez-vous ou bénéficiez de votre mois gratuit 

Enregistrer | Perdu votre mot de passe?

Bénéficiez d'un mois découverte en vous inscrivant aujourd'hui gratuitement

CMA

L'auteur CMA

Il y a quelques jours, nous avons fait la rencontre de Baptiste Cortais, 29 ans, boulanger-tourier à la Maison Fraudin à Saint Grégoire.

Son métier, une véritable passion

Originaire de mayenne, Baptiste Cortais vient d’être primé pour le concours du meilleur croissant au beurre de France. Ce jeune homme a toujours su ce qu’il voulait faire dans la vie : boulanger. C’est son oncle, boulanger lui-même, qui lui a transmis cette passion.
Baptiste Cortais a réalisé un BEP (Brevet d’Études Professionnelles) Boulanger puis un BP (Brevet Professionnel) Boulanger, en apprentissage. Pour parfaire ces compétences, il a réalisé une année supplémentaire en pâtisserie. Puis, il a travaillé dans une dizaine de boulangerie de l’Ouest de la France. Aujourd’hui, c’est à côté de Rennes que l’on retrouve Baptiste Cortais et plus précisément à Saint Grégoire à la Maison Fraudin où il est salarié depuis la création de la boulangerie-pâtisserie, il y a 3 ans. Ils étaient 3 lorsque la boulangerie a ouvert ses portes. Aujourd’hui, ils sont 12 dont deux apprentis de la Faculté des Métiers de Bruz, centre de formation de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine.

Pour poursuivre la lecture connectez-vous ou bénéficiez de votre mois gratuit 

Enregistrer | Perdu votre mot de passe?

Bénéficiez d'un mois découverte en vous inscrivant aujourd'hui gratuitement

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !