fermer
Enseignement

Le Campus Créatif : la culture et l’artistique s’invitent à Baud-Chardonnet

Karim Khenissi (à droite) présente le campus créatif lors de l’inauguration du 21 novembre. A gauche Loïc Dournon directeur de l’IFFDEC et Sylvie Robert sénatrice

L’École supérieure des métiers artistiques (ESMA) a inauguré le 21 novembre dernier Le « Campus Créatif » à Rennes. L’opération d’un coût de 20 millions d’euros s’étend sur 7 500 mètres carrés, intègre trois écoles et accueille depuis la rentrée 300 étudiants. Niché au cœur de la plaine de Baud ce complexe dédié à l’apprentissage des arts créatifs et conçu par l’architecte Philippe Dubus s’inscrit dans le programme d’aménagement Rennes 2030

7 500 mètres carrés dédiés aux industries créatives, 8 formations en arts appliqués et Game Design, 200 mètres carrés de plateau de tournage, 300 mètres carrés de terrasse face aux « Plages de Baud », 1 auditorium, 218 logements et 1 City-stade en roof top, le campus créatif a de quoi séduire. Le tout dessiné par le cabinet d’architectes parisien Philippe Dubus pour qui « le projet croise deux approches de l’architecture. L’une rationnelle au service d’un outil pédagogique, l’autre plus sensible pour révéler l’environnement exceptionnel du site. »

Le Campus Créatif est porté par l’ESMA et accueille l’IFFDEC et l’ETPA (les deux écoles ont été rachetées par l’ESMA respectivement en 2018 et en 2008). La première promotion de 300 étudiants peut suivre les formations de l’IFFDEC en Design d’espace, Design Graphique, Design de produits, Architecture Intérieure Design Global et illustration/concept art ainsi que le cursus de Game Designer dispensé par l’ETPA. Les formations au cinéma d’animation 3D délivrées par l’ESMA seront ouvertes en 2021.

Ce nouveau lieu au cœur de la Plaine de Baud Chardonnet se veut également un cluster pour les industries culturelles et créatives (les ICC). « Un lieu totalement perméable entre le monde éducatif et le monde de l’entreprise, une passerelle entre les étudiants et les professionnels au service des Industries Culturelles et Créatives et plus largement du développement économique du territoire. » précise Karim Khenissi, fondateur de l’ESMA.

Le Campus Créatif n’est pas une initiative isolée. Il est porté par un entrepreneur audacieux du secteur qui a fait ses preuves. Karim Khenissi a créé l’ESMA en 1993 à Montpellier puis le réseau d’écoles d’arts appliqués « Icône » dont l’’ESMA est l’entité fondatrice. L’ouverture du Campus Créatif est également prévue en 2020 sur la ZAC cité créative à Montpellier et en 2022 à Bordeaux. Une antenne est déjà ouverte à Montréal.

Focus : Game Designer, la mécanique du jeux

Le campus Créatif propose une formation de Game Designer sur 3 ans. Le Game Designer est considéré comme l « architecte » d’un jeu video. Il doit préparer les règles et assurer la meilleure jouabilité possible. Il travaille en étroite collaboration avec l’équipe de conception (scénaristes, programmeurs, graphistes…). Il est donc formé à l’apprentissage primaire de toutes ces disciplines afin de pouvoir communiquer efficacement par la suite avec ses équipes. La troisième année est consacrée à la réalisation d’un projet concret. Certaines réalisations connaissent de jolis succès comme Cendres, jeu de genre survie, réalisé par 7 étudiants en 3ème année de formation Game Design. Ils ont obtenu le Prix Spécial du jury Game design 2018 pour leur création.

Les débouchés de la filière s’étendent au-delà du jeu vidéo proprement dit comme le précise Jérôme Mallet de l’ETPA « Avec l’arrivée des serious games dans différents secteurs de l’économie, fait que la demande en spécialistes de la conception interactive croît tous les jours ».

Karine Barbé

L'auteur Karine Barbé

Journaliste à 7 jours –
Particularité : digital addict

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !