fermer
Vie des entreprises

KEOLIS aide à la mobilité ses salariés avec « Ma Nouvelle Ville »

Afin d’accompagner ses nouveaux recrutés, Keolis Rennes s’adjoint les services de Ma Nouvelle Ville, structure spécialisée dans la mobilité des salariés. Une aide à l’installation appréciée par les nouveaux venus.

La ligne b du métro rennais, dont la construction a commencé fin 2013, sera mise en service au printemps 2021. La société Keolis, opérateur du réseau STAR et ses services associés (Vélo STAR, Handistar, Covoiturage) pour le compte de Rennes Métropole depuis 1998, sera en charge de l’exploitation et de la maintenance de cette nouvelle ligne. Dans ce contexte, l’entreprise est entrée dans une importante démarche de recrutements : 201 postes ont été pourvus en 2019 et une centaine est également à pourvoir en 2020. Si ces recrutements concernent souvent des profils localisés dans le bassin d’emplois de l’entreprise, il est, dans certains cas, nécessaire d’attirer des salariés issus d’autres régions. Ce n’est pas l’aspect le plus contraignant puisque la Bretagne – et Rennes en particulier – ne souffre pas de problème d’attractivité.

Faciliter les mobilités des salariés

Gaëlle Kerbellec, DRH de Keolis Rennes

C’est en revanche avec la volonté de faciliter la recherche de logement dans la métropole rennaise pour ses nouveaux salariés que le gestionnaire du réseau de transport public a fait appel à Ma Nouvelle Ville. À travers ce partenariat, Keolis Rennes souhaite proposer, sur le long terme et de manière systématique, un service supplémentaire à ses nouveaux embauchés et salariés en mobilité. « Les services de Ma nouvelle Ville nous permettent de sécuriser davantage l’installation des nouveaux arrivants », explique Gaëlle Kerbellec, DRH de Keolis Rennes « Il est déjà arrivé par le passé que les gens repartent dans leur région d’origine car ils n’avaient pas anticipé la difficulté de bien se loger à Rennes. Des structures comme Ma Nouvelle Ville facilitent la transition et l’intégration sur un nouveau territoire. En 2019, une trentaine de salariés ont ainsi été accompagnés ».

Un marché immobilier tendu

Elodie Travers, Responsable régionale Bretagne

Et la recherche de logement sur le bassin rennais s’avère particulièrement compliquée comme le confirme Élodie Travers, responsable régionale Bretagne de Ma Nouvelle Ville « Le marché rennais est très tendu. On le note fortement depuis 3/4 ans avec moins de départs et plus d’arrivées. Trouver une maison ou un T4 est particulièrement ardu pour de futurs salariés qui ne sont pas sur place et ne connaissent ni la ville ni le marché. » Ma nouvelle Ville accompagne également les nouveaux arrivants sur les formalités administratives concernant la mise en service du logement, la recherche d’école… « Notre objectif est de faciliter au maximum les démarches et que le salarié soit serein à la date de sa prise de poste ». Des services qui séduisent un nombre croissant d’entreprises recruteuses.

 

« Un soulagement »

Annick Jourdan, 54 ans a officié comme chauffeur de bus pendant 19 ans à Nice. Elle a quitté sa terre du sud pour venir en Bretagne sur le même poste. « Je rêvais de venir passer ma retraite en Bretagne, je me suis dit que ce serait plus facile de m’intégrer en étant encore en activité ». Toutefois elle avait des critères d’installation bien précis « Je voulais un logement T2, à 15 km maximum de mon travail, dans un bon quartier et avec un garage. Ma Nouvelle Ville a tout pris en charge. Lorsqu’ils trouvaient un bien, ils m’envoyaient une vidéo par whats’app et nous échangions au téléphone. Ils m’ont même fait découvrir VISALE, une aide à laquelle j’avais droit et que je ne connaissais pas ! C’était formidable, ça m’a soulagée ».  Annick Jourdan est installée à Rennes depuis mars 2020.

Karine Barbé

L'auteur Karine Barbé

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !