fermer
Art

GALERIE NET PLUS – LES AILES DE CAÏUS « Les corps graves », dessins de Claire Morel

45 dessins, un travail surréaliste de Claire Morel une artiste rennaise, sont à découvrir jusqu’au 13 mars 2020. Une exposition proposée par l’association Les ailes de Caïus aux visiteurs de la Galerie Net Plus à Cesson-Sévigné.

Les œuvres réveillent les mécanismes du rêve, le jeu de l’inconscient, mêlés aux contes de l’enfance. On y retrouve des références surréalistes, Magritte et plus récemment Philippe Mayaux, il y a aussi du Topor et du Willem. Son travail est l’art du laisser-faire, les formats ne dépassent jamais l’amplitude de d’un bras, les moyens sont sobres : aquarelle, crayons de couleur.

Gravité ?

« Les corps graves c’est une façon scientifique de définir tous les corps qui sont soumis à la loi de l’attraction terrestre, ce qui est le cas pour tous les êtres humains. »dit Claire Morel. « Et c’est une manière péjorative de parler de choses qui sont hors normes, qui ne respectent pas les codes esthétiques ou moraux. Dessiner c’est pour moi une façon de repousser ne serait-ce que légèrement les frontières de l’étrangeté. Et comme la dérision à une grande place dans mon travail les corps sont graves mais ce n’est peut-être pas si grave. »
« Trompe l’œil », « Tête de lard », « À brûle-pourpoint », sont quelques-uns des titres, brouillant les pistes, jouant avec la polysémie des mots, avec leurs ambiguïtés. Les nouveaux corps sont recomposés sur la feuille, sans perspectives distinctes, parfois dans une apesanteur flottante, là où la gravité serait plus symbolique que physique.

Pour poursuivre la lecture connectez-vous ou bénéficiez de votre mois gratuit 

Enregistrer | Perdu votre mot de passe?

Bénéficiez d'un mois découverte en vous inscrivant aujourd'hui gratuitement

Laora Maudieu

L'auteur Laora Maudieu

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !