fermer
Portraits

Fanny Dufour : Présidente de TEDxRennes

Fanny Dufour

Fanny Dufour est l’actuelle présidente de Bretagne ID Large, l’organisation qui propulse le TEDxRennes depuis 2012. La jeune femme de 36 ans met ses convictions et son énergie dans l’organisation du talk au célèbre slogan « des idées qui changent le monde » depuis 2014. Son moteur ? Donner la parole à tous et ouvrir les conférences aux personnes habituellement éloignées de ce type d’évènement.

D’origine jurassienne, Fanny Dufour est titulaire d’un Master Intelligence économique et communication stratégique obtenu à Poitier. Elle s’installe dans la capitale brétilienne pour effectuer un stage de 6 mois à la Chambre de Commerce. Sa mission consiste à aider les dirigeants à bâtir leur stratégie d’entreprise. Elle constate alors une chose : « On avait beau donner des conseils aux dirigeants, la plupart du temps cela n’aboutissait pas à des changements dans l’entreprise. » Son constat l’amène à faire une thèse à Rennes 2 sur la dynamique d’adaptation des entreprises et elle obtient un doctorat en psychologie sociale en 2010. Elle intègre ensuite l’université de Rennes 2 comme ingénieur de recherche dans le développement et l’animation de projets à destination des entreprises et des territoires. En janvier 2015, elle décide de se mettre à son compte pour travailler sur le sujet des mobilités douces et décarbonées.

Fanny Dufour est, de par sa personnalité et son parcours, très sensible aux questions de changements, d’évolution, d’entrepreneuriat, de disruption, d’écologie et connaît bien les vidéos TEDx, qu’elle trouve souvent inspirantes. En 2014, elle assiste à la 3e édition du TEDxRennes qui se déroule au Stade Rennais « Je suis tombée vraiment en admiration devant à la fois les personnes, et l’énergie des bénévoles autour, cela m’a vraiment touchée ». Suite à ce véritable coup de cœur, elle décide d’assister quelques mois plus tard à l’assemblée générale de l’association et de devenir adhérente. Elle s’investit tout de suite et rejoint rapidement le bureau.

Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design) viennent des États-Unis et ont vocation à diffuser « des idées qui valent d’être partagées » . Chaque « speaker » dispose de 18 minutes maximum pour partager ses idées, sa vision, ses expériences face au public, et face au monde via une diffusion sur le web… Le « x » signifie qu’il s’agit d’événements qui sont organisés indépendamment tout en respectant un certain nombre de critères définis par TED. Pour organiser ces évènements il faut obtenir une licence de l’organisation américaine, ce que fit Laurent Raison pour Rennes en 2011. Chaque ville se structure alors en organisation ou en entreprise. À Rennes, c’est une association, Bretagne ID Large, qui porte l’évènement. La présidence tourne tous les 3 ans. En 2018, Fanny Dufour succède à Sophie Bertaux et après un passage de relais avec Laurent Raison ; elle obtient également la licence.

Un gros travail l’attend alors. Avec le succès du TEDxRennes, les adhérents affluent et une réorganisation s’opère avec un bureau plus restreint et la mise en place de groupes de travail opérationnels. Dès sa prise de fonction, elle porte l’idée de faire venir un public plus nombreux et surtout plus diversifié. Pour sa première édition en tant que présidente, c’est le Couvent des Jacobins qui est choisi avec la salle principale au tarif de 40 euros et une salle en rediffusion video à 15 euros. Ce format est un succès puisque l’évènement est complet en 3 semaines, avant même d’annoncer les intervenants.

Fanny Dufour se rend vite compte qu’il devient nécessaire d’embaucher pour pérenniser l’association. Pour cela, elle convainc le CA de passer sur une jauge à 3 300 spectateurs pour l’année suivante afin de récolter le budget nécessaire. Deux personnes sont alors recrutées : une office manager pour la gestion courante et un commercial chargé des partenariats et des mécénats. Et cela s’avère un pari gagnant « Grâce à cette embauche on est passé de 60 000 euros à 95 000 euros de la part des partenaires et des mécènes et on remplit notre jauge de 3 300 personnes » se félicite Fanny Dufour.  « On vient aussi de créer un poste de chargé de communication suite au succès de l’édition 2019 ».

Fanny Dufour travaille aussi sur des évolutions qui lui tiennent à cœur. Au premier rang d’entre elles on retrouve les billets solidaires distribués gracieusement à des personnes aux ressources moindres. Le système est basé sur un financement participatif et volontaire ; 1 billet est créé par tranche de 15 euros collectés. Les personnes qui achètent un billet standard peuvent ajouter quelques euros de plus, les mécènes également, et bien sûr l’association qui prend sur ses bénéfices. En 2018 les contributions ont permis de générer une soixantaine de billets solidaires et en 2019 ce sont 200 billets qui ont été créés. Autre initiative, l’association s’est déplacée dans les prisons pour faire découvrir les vidéos TED aux prisonniers.

Extrêmement dynamique, la jeune présidente a également choisi de demander une seconde licence pour le « TEDx salon », version plus intime avec une thématique unique et une jauge plus restreinte. L’évènement intitulé « Passeurs d’Avenirs » et dédié aux projets autour de l’éducation et la transmission tout au long de la vie, se passera à guichets fermés le 14 novembre à l’Opéra de Rennes. Les 550 places ont été vendus en moins de 30 minutes !

Côté professionnel, Fanny Dufour a fondé la SARL Mind The Gapp en 2019 avec un associé. L’objet ? Coacher à la prise de parole en public. La boucle est bouclée !

Karine Barbé

L'auteur Karine Barbé

Journaliste à 7 jours –
Particularité : digital addict

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !