fermer
Vie des entreprises

CES 2020, l’édition de la maturité

19 entreprises bretonnes innovantes se sont exposées au CES 2020 de Las Vegas. Un contingent stable alors que le nombre de startups françaises accueillies lors de la grand-messe de l’innovation mondiale a lui, baissé. Mais cette diminution serait d’après les observateurs le signe d’une exigence en hausse avec moins de gadgets futuristes au profit d’innovations plus concrètes, commercialisables.

C’est l’heure du débrief pour les exposants bretons. Le Village by CA Ille-et-Vilaine, en association avec Le Poool et Bretagne Commerce International ont organisé un moment convivial pour tirer les enseignements de cette nouvelle édition. Avec plus de 175 000 visiteurs, 4 400 exposants, 1 200 startups de 46 pays et 160 nationalités représentées, le CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas reste LE grand salon de la High Tech.

Pour François Cormier, directeur du Village by CA « Les startups qui confondaient le CES avec le concours Lépine, ne le font plus ». Aujourd’hui le CES a renforcé ses critères et les entreprises retenues doivent présenter un certain degré de maturité et surtout proposer des solutions commercialisables. Cela expliquerait en partie la réduction sensible du nombre d’exposants français (300 représentants contre 480 l’an dernier). Et cela est bénéfique comme le souligne Daniel Gergès, directeur du Poool « Cette baisse n’est pas forcément une mauvaise chose. Cela se traduit par une hausse de la qualité et de la préparation des startups, qui sont certes moins nombreuses, mais souvent plus matures dans leur approche ».

Pour poursuivre la lecture connectez-vous ou bénéficiez de votre mois gratuit 

Enregistrer | Perdu votre mot de passe?

Bénéficiez d'un mois découverte en vous inscrivant aujourd'hui gratuitement

Étiquettes : Innovation
Karine Barbé

L'auteur Karine Barbé

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !