fermer
Portraits

André ELUDUT – Fondateur et dirigeant des Conciergeries Rennaises

Créée en janvier 2009 les « Conciergeries Rennaises » compte aujourd’hui 5 salariés, et un CA de 250 000 €. Paniers de légumes, service de pressing ou de réparation automobile, les prestations sont nombreuses pour les salariés des entreprises qui y adhèrent. Les Conciergeries Rennaises proposent aussi des prestations pour les entreprises elles-mêmes, service de courrier ou administratif notamment.
Précurseur il y a 10 ans, cette entreprise prend tout son sens alors que l’on entend le sigle « QVT » dans tous les espaces de recrutement, objectif : Qualité de Vie au Travail. C’est aussi un atout « Développement durable », permettant de mutualiser les coûts et d’optimiser les déplacements.

André Eludut, 53 ans est originaire de Bordeaux. Il a passé 20 années chez PSA, à Paris puis à Rennes dès 1991 à la création d’une antenne informatique à La Janais. « Comme chef de projet informatique je m’occupais de la gestion économique des usines du Groupe. Je dépendais toujours de Paris, du siège à Poissy… où il y avait un service de conciergerie pour les salariés. Je trouvais cette philosophie intéressante et pertinente : apporter un service quotidien au salarié sur son lieu de travail. C’est l’aider dans son organisation et cela va dans le sens de ce que l’on nomme aujourd’hui qualité de vie au travail, permettant de concilier les temps de vie professionnelle et de vie privée. »

L’idée est là. André Eludut mûrit son projet, commence à constituer un réseau de prestataires à Rennes, et quitte PSA à l’occasion d’un plan de départ volontaire. Il crée la société en janvier 2009. « Ce n’était pas du tout la tendance… ce fut dur et long mais je le savais donc cela ne nous a pas découragés. 2009 fut une année blanche, il a fallu prendre son bâton de pèlerin pour aller expliquer l’intérêt de ce service. En 2010 on a notre premier client : EDF. Puis Ouest-France, Technicolor, Leroy-Merlin, Arkea, Diana Food, Eurofins, FIT… Les circuits de décisions sont longs dans les entreprises importantes. » Aujourd’hui au siège de Ouest-France à Chantepie, 30 % des salariés utilisent au moins une prestation des Conciergerie rennaises.
Les prestations se font à la demande, et s’adaptent aux besoins : un concierge peut être à temps plein dans une entreprise, ou effectuer des passages dans la semaine, installer des casiers connectés pour élargir les horaires de prise en charge. Une personne des Conciergeries rennaises travaille ainsi à Brest, chez un client ; une autre sur le site GHO (Grande Halle Oberthur) de Rennes ; une autre sera missionnée prochainement sur Angers pour proposer ce service dans un village entreprises (sur l’ancien site de l’usine Bull avenue Patton).

Les Conciergeries Rennaises souhaitent développer aussi le concept de pôles de services dans les zones d’activités. « Nous nous sommes installés à Ker Lann à Bruz en 2017, nous y avons ouvert ce premier pôle de services mutualisés. 17 entités y ont recours, entreprises et écoles : nous sommes centrale d’achat de fournitures de bureau, on peut s’occuper de l’impression, du recyclage du papier, de fermer les locaux d’une école à 19 h 15… Nous sommes un peu un guichet unique, car en fait les problèmes ne sont pas si compliqués à résoudre, notre rôle est d’optimiser les taches, et nous avons cette proximité d’action qui permet d’être efficace. »
L’ ADN de l’entreprise est la présence humaine.« Dans les entreprises les personnes passent souvent dans les créneaux de présence du concierge… Il ne faut pas négliger la relation humaine dans un service de conciergerie, les casiers ne sont qu’un outil de plus. Nous avons par exemple de plus en plus de demandes en couture, pour des réparations de vêtement, les personnes préfèrent donner leurs instructions en direct pour un vêtement qui leur est cher… Rien ne vaut le contact humain »

La société engage actuellement une réflexion sur les pratiques vertueuses « Nous souhaitons développer nos offres de services pour qu’elles soient encore moins impactantes sur le plan du développement durable. Regrouper 10 commandes de pressing via un seul véhicule est déjà vertueux, mais nous souhaitons aller plus loin : comment supprimer le plastique du service de pressing par exemple ? À propos des commandes de café en entreprise : nous travaillons déjà avec des produits bio et avec un ESAT pour la livraison, côté déchets que peut-on imaginer pour utiliser le marc de café ensuite… Il faut repenser une chaîne d’action. »

La société mise cette année sur un chiffre d’affaires de l’ordre de 300 000 €. Pour continuer de se développer, Les Conciergeries Rennaises ont besoin de fonds propres supplémentaires, et lance un « prêt participatif » de 50 000 € avec la start-up rennaise MyOptions (www.myoptions.co/projets/les-conciergeries-rennaises)

Les Conciergeries Rennaises
Maison du Campus – Contour Saint Exupéry
35170 Bruz – Ker Lann
Tel : 02.23.30.24.70
courriel : contact@lesconciergeriesrennaises.fr
Infos sur les Conciergeries Rennaises Ici
Fb: @lesconciergeriesrennaises

 

7Jours N°4992 – octobre 2019

Étiquettes : DirigeantsEntreprises
Laora Maudieu

L'auteur Laora Maudieu

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !