fermer
BâtimentVie des entreprises

100 ANS DE L’ENTREPRISE BOUCHARD

Soirée Exceptionnelle au PICCA à Rennes

Le 20 juin, l’entreprise BOUCHARD Construction a célébré un siècle d’existence. Dirigée par Hugues Vanel depuis 2001, comptant à ce jour 53 collaborateurs, BOUCHARD Construction c’est un savoir-faire historique reconnu dans la restauration du patrimoine ancien, une capacité à relever des défis architecturaux de prestige.

Discours chaleureux et engagé de Hugues Vanel, gérant de Bouchard Construction et président de la FFB en Bretagne

« La ville de Rennes et celle de l’entreprise sont intimement liées », indique Hugues Vanel dans son discours. Car Bouchard Construction, c’est beaucoup d’interventions sur le bâti ancien, notamment au coeur du secteur sauvegardé de la Ville de Rennes, sur les bâtiments classés Monuments Historiques. Hugues Vanel ne manque pas de saluer l’ABF de Rennes présent dans l’assistance, Philippe Boucault. « Nous avons ensemble participé à la formation de salariés, notamment avec Hervé Nicolas de l’École d’Avignon, sur les enduits minces à la chaux ou sur celui du travail de la terre avec Amélie Le Paih. Nos compagnons sont probablement intervenus dans toutes les rues de Rennes et dans certaines nous connaissons chaque numéro ! Nous avons créé et entretenu le patrimoine et les monuments de Rennes avec passion et amour du travail bien fait. L’entreprise Bouchard et ses équipes, j’ose le dire, sont aussi un patrimoine humain essentiel de la ville de Rennes ». Remerciant les salariés et leur attachement à l’entreprise Bouchard « car le métier de maçon et les connaissances nécessaires ne s’apprennent pas avec des tutos ».

 

Beaucoup d’invités sont venus de la France entière pour ce centenaire.

1919-2019, un Siècle d’histoires,

de l’Entreprise Bouchard, de Rennes,

et de la FFB…

Peu d’entreprises fêtent leurs 100 ans. Pour cela il faut traverser les crises, économiques, sociales, et puis la guerre. « L’entreprise a su prendre soin de sa clientèle, répondre aux attentes de ses donneurs d’ordre, innover et se renouveler. C’est là, probablement, le secret de notre longévité ». Créée à Rennes en 1919 par Pierre Bouchard, l’entreprise est transmise à son fils Pierre qui poursuit l’activité après la Seconde Guerre mondiale. La génération suivante c’est au tour d’Alain de reprendre la suite de son père. C’est ensuite Hugues Vanel qui reprend le flambeau en 2001. Après avoir été longtemps à Rennes, l’entreprise s’est installée à Montgermont. « 1919, lorsque Pierre Bouchard crée l’entreprise de maçonnerie, celle-ci est installée rue Alfred de Musset, le boulevard de Metz… c’est la rocade à l’époque ! Rappelle Hugues Vanel. « Le Maire de Rennes s’appelle Jean Janvier – élu le 10 mai 1908 – c‘est un entrepreneur du Bâtiment, plâtrier de métier, qui a créé en 1902 la fédération des syndicats patronaux du nord-ouest de la France et est élu président lors du congrès fondateur à Angers. En 1905 Jean Janvier contribue à la création de la Fédération nationale du bâtiment et des travaux publics, comptant à l’époque cinq fédérations régionales : Paris, Bordeaux, Epinal, Lyon et Rennes, et qui deviendra la FFB… » Hugues Vanel, faut-il le rappeler, est également depuis 2017 le président de la FFB en Bretagne.

 

La soirée au PICCA à Rennes, a rassemblé plus de 300 convives

L’avenir et le prochain gérant

« Je transmettrai une entreprise saine et en bon état » se félicite Hugues Vanel, en présence de ces collaborateurs, clients, institutionnels et amis de l’entreprise. Bouchard Construction peut s’enorgueillir de près de 20 000 chantiers réalisés, et 7 millions d’euros de CA. Quant à la passation, « j’aimerais que ce soit à mes salariés. En tous les cas à certains d’entre eux qui souhaiteraient reprendre la barre… d’ici 6 ou 7 ans ! »

« Arrêtez les taxes,

sauvez nos entreprises ! »

Hugues Vanel a profité de cette audience, et des nombreux invités présents (plus de 300), pour faire entendre sa parole de militant et passionné. « Ce modèle d’entreprise patrimoniale, attaché au salariat, est menacé de toutes parts. On semble lui préférer aujourd’hui les aventures individualistes et mercenaires de l’autoentreprise et du salarié détaché, sans racine, sans identité. Chacun pour soi et le marché pour tous ! Pourtant dans le Bâtiment nous savons bien que ce sont les salariés qui font la valeur de nos entreprises. Sans salariés compétents et impliqués dans la vie de nos boîtes, sans compagnons investis sur les chantiers, nos TPE/PME ne sont que des coquilles vides sans avenir ».

« Certains hommes politiques pensent qu’un autoentrepreneur est un chômeur de moins. Mais demain, qui assurera sa retraite ou celle des travailleurs détachés ? Des PME comme la nôtre de plus de 50 salariés, il n’en existe plus que 99 en Bretagne dans le bâtiment ». S’adressant aux parlementaires et élus, il a fait part de son agacement sur les taxes en tout genre, haranguant en faveur de ces entreprises, ancrées localement. « Sauvez le modèle social français, en soutenant nos entreprises et en leur confiant des marchés plutôt que de les distribuer aux grands groupes internationaux qui ne paient pas leurs impôts en Bretagne ».

7Jours N°4975

 

Étiquettes : Dirigeants
Laora Maudieu

L'auteur Laora Maudieu

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter

Et recevez les dernières actualités dans votre boite mail.

Vous êtes bien inscrit !